Hétérolinguisme dans les romans d’Amin Maalouf

LE PLURILINGUISME

La marque la plus manifeste de l’originalité de l’écriture romanesque d’Amin Maalouf réside dans la manière ingénieuse dont cet auteur construit, dans ses romans, des réseaux discursifs différents de ceux qu’on trouve généralement dans les écritures francophones du Mashreq. En effet, c’est l’organisation polyphonique de la narration qui est à la base de la multiplicité identitaire, de la diversité des perspectives et de la pluralité des récits. Ici s’ajoutent au narrateur principal, tantôt implicite, tantôt explicite, d’autres narrateurs. Ainsi, les voix multiples instaurent une orchestration polyphonique. Continuer la lecture de Hétérolinguisme dans les romans d’Amin Maalouf

Construction dialogique des énoncés chez Amin Maalouf

GÉNÉRALITÉS

Parmi les écrivains francophones d’origine arabe, Amin Maalouf est considéré comme l’Homère du roman historique. Né à la croisée de l’Histoire du Mashreq, il possède plusieurs appartenances identitaires. Homme d’Orient et d’Occident, de la chrétienté et de la civilisation musulmane, il a « conquis » l’Académie française1 sous le nom de « Monsieur l’Orient ». Continuer la lecture de Construction dialogique des énoncés chez Amin Maalouf